Accueil > Actualite - vos questions > Les dossiers > Les colorations capillaires
 
  Les dossiers
    Quiz sur les produits de toilette pour bébés
    Vos cosmétiques en avion
    Les colorations capillaires
    La protection solaire
    Quiz sur la protection solaire
    Quiz minceur
    Petite leçon sur la peau
    Déodorants et antitranspirants
    Les autobronzants
    Nanotechnologies et produits cosmétiques
    Produits cosmétiques de blanchiment de la peau
    Cybercontrefaçon
  La vie d'un produit
  La FAQ

 

Les colorations capillaires

Aujourd'hui, plus d'une femme sur deux, et plus d’un homme sur dix, se colorent les cheveux. Les progrès des techniques et des compositions de produits permettent de changer de couleur, de varier les plaisirs et les apparences. 

Se colorer les cheveux répond à des besoins tels que cacher des cheveux blancs, changer la nuance naturelle (en totalité ou partiellement), de façon durable ou éphémère, raviver la couleur et donner des reflets.

A quoi est due la couleur des cheveux ?


La couleur naturelle des cheveux est due à la présence de mélanine (pigment coloré), leur abondance, leur nature, leur taille et leur répartition.
Deux types de mélanine existent : l’eumélanine (sous la forme d’un petit grain de riz dont la couleur va du brun-rouge au noir foncé), la phaeomélanine (sous la forme d’une tache diffuse dont la couleur va du jaune au rouge).
Le dosage de ces deux mélanines détermine la couleur du cheveu. A titre d'exemple, un cheveu de type asiatique ne contient quasiment que de l’eumélanine et un cheveu roux irlandais est très riche en phaeomélanine.


Quels sont les différents types de coloration ?


Selon les types de coloration, les résultats obtenus sont différents en termes de couleur, de couverture des cheveux blancs ou de durée. Ils dépendent toujours de la nuance naturelle de vos cheveux.

Trois types de coloration existent :

  •  La coloration permanente ‘‘classique’’

Elle permet ainsi de colorer en plus clair, ou dans le même ton, ou en plus foncé et d’apporter des reflets. C’est la seule qui permette une modification durable de la couleur naturelle et la couverture de 100% des cheveux blancs.

Cette coloration implique une oxydation de la mélanine. Plus la nuance choisie est éloignée de la couleur naturelle, plus le cheveu doit être décoloré, donc dépigmenté, puis repigmenté avec la couleur voulue. Cette coloration est la plus contraignante en raison de l’effet "racines" qui se manifeste dès la repousse des cheveux entre 3 et 6 semaines. Elle doit faire l’objet d’un entretien régulier. Les colorations permanentes ne s’éliminent pas par des shampooings.
La coloration permanente ‘ton sur ton’ colore dans la nuance d’origine ou la fonce un peu. Elle apporte des reflets.

  • La coloration temporaire ou semi-permanente

Comme son nom l'indique, elle sert à modifier de façon temporaire la couleur des cheveux. Elle a pour objectif d’apporter des reflets, de raviver la nuance naturelle du cheveu. Elle s’estompe progressivement au fil des shampooings. Elle s’utilise pour colorer dans le ton naturel ou en un peu plus foncé, éventuellement pour masquer les premiers cheveux blancs.

  • La coloration fugace

Elle permet d’obtenir une légère modification de la couleur naturelle et d’y apporter des reflets. Cette modification s’efface au premier shampooing.


Les mèches et le balayage


Les mèches permettent de donner du relief à sa couleur de base. Il suffit de colorer vos cheveux mèche par mèche avec 2 ou 3 nuances de ton sur ton différentes.
 

Les colorations naturelles


Ce sont des colorations végétales. Les pigments végétaux enrobent le cheveu, qui n’est donc pas modifié.
 

Les soins spécifiques


Lorsque les cheveux sont colorés avec une coloration permanente, ils ont subi une transformation.  Il est donc utile d’appliquer un traitement spécifique complémentaire pour :
- stabiliser la fibre capillaire,
- compenser les effets de l’oxydation,
- apporter aux cheveux douceur, facilité de démêlage, légèreté, solidité mécanique.

Conseils pratiques : faire sa couleur "à la maison"


Tout d’abord, il est primordial de choisir la bonne nuance de coloration.
Elle dépend de votre base naturelle (blonde, châtain clair, châtain foncé ou noir), de votre teint et de la couleur de vos yeux
Pour cela, vous pouvez suivre les conseils des fabricants dans le choix de la nuance.
 

Ensuite, voici quelques conseils à suivre lors de l’utilisation de produits de coloration capillaire

  • Respecter scrupuleusement le mode d’emploi du produit utilisé. Toutes les précautions à prendre figurent de façon visible et compréhensible sur tous les emballages et sur les notices d’utilisation.
  • N’utiliser les produits que pour l’usage prévu, à savoir les cheveux. 
  • Il est conseillé de faire systématiquement un test d'alerte d'allergie 48 heures avant la coloration afin de déceler une éventuelle sensibilité personnelle à l’un des colorants du produit.
  • Ne pas oublier de mettre les gants fournis avec le produit
  • Pour respecter le temps de pause, vous pouvez utiliser un minuteur ou un chronomètre

 

Mon produit de coloration capillaire et moi

 

  • Les produits de coloration capillaire peuvent-ils être dangereux ?

 

Non ! Lorsqu'ils sont conservés et utilisés selon les conditions indiquées sur l'emballage ou la notice, les produits de coloration capillaire ne présentent pas de risque pour le consommateur.

Leur sécurité est régulièrement confirmée par le CSSC - Comité Scientifique pour la Sécurité des Consommateurs - comité d'experts scientifiques indépendants qui conseille la Commission européenne sur les produits cosmétiques, et donc, les produits de coloration capillaire. Leurs données de sécurité sont régulièrement mises à jour grâce à une très importante recherche scientifique. Ces produits sont les plus étudiés du marché (notamment parce qu'ils sont les plus vendus).

 

  • Qui évalue la sécurité des produits de coloration capillaire ?

 

Les produits de coloration capillaire sont des produits cosmétiques encadrés par une Règlement européen strict. Avant sa mise sur le marché, le produit doit être soumis à une évaluation de sécurité des plus rigoureuses, pratiquée par un évaluateur qualifié. L’évaluation couvre la sécurité du produit fini, de même que celle de chaque ingrédient individuel. Elle tient compte de la fréquence et du type d’utilisation, ainsi que des conditions d’utilisation (utilisation à la maison, par un client ou par un professionnel dans un salon de coiffure).

Ces évaluations de la sécurité sont régies par la réglementation européenne connue sous le nom de Règlement cosmétique. Elles permettent d'assurer la sécurité des consommateurs.

 

  • Les produits de coloration capillaire provoquent-ils des allergies ?

 

Comme pour beaucoup d’autres produits d’utilisation courante, les produits de coloration capillaire peuvent provoquer des réactions allergiques. Pour réduire le risque d’allergie lors de l'application, les fabricants recommandent aux consommateurs d'effectuer systématiquement un test de sensibilité cutanée 48 heures avant d’appliquer un produit de coloration capillaire.

Les conseils d'utilisation figurent, de manière claire et exhaustive, sur tous les emballages et dans tous les modes d’emploi des produits. Les fabricants apposent un symbole d'avertissement sur l'emballage du produit pour souligner l'importance du respect des précautions d'emploi des produits.

Les colorants capillaires font partie des produits les plus largement étudiés sur le marché. Leur utilisation est sûre, si les conditions d'utilisation sont rigoureusement respectées.

 

  • Les réactions allergiques aux produits de coloration capillaire sont-elles fréquentes ?

 

Non, elles sont rares. Des centaines de millions de personnes à travers le monde utilisent des colorants capillaires et n'ont jamais eu d'effets indésirables. Des réactions aux colorants capillaires peuvent se produire, mais elles sont plus rares que les allergies alimentaires par exemple.

 

  • Faut-il effectuer un test d'alerte d’allergie avant d’utiliser un produit de coloration capillaire ?

 

Si l’étiquetage du produit de coloration capillaire indique qu’il est nécessaire d’effectuer un test d'alerte d’allergie alors, oui ! Il est extrêmement important que ces instructions soient rigoureusement observées chaque fois que vous voulez vous colorer les cheveux. Pensez toujours à acheter le produit suffisamment à l’avance pour pouvoir effectuer le test 48 heures avant de vous colorer les cheveux. Il n’est pas nécessaire que vous achetiez deux packs pour pouvoir effectuer le test d’allergie : il suffit de  se conformer rigoureusement aux instructions figurant sur l’emballage et dans le mode d’emploi.

 

  • Qu’est-ce que la PPD ?

 

La PPD (para-phénylènediamine) est un ingrédient utilisé dans les produits de coloration capillaire permanente (également appelée coloration d'oxydation).

La PPD est un ingrédient autorisé dans les produits de coloration capillaire par la règlement Cosmétique. Ceci signifie que la PPD peut être utilisée dans les produits de coloration capillaire dans tous les Etats membres de l’Union Européenne, dont la France.

 

  • A quoi sert la PPD ?

 

Utilisée dans les produits de coloration capillaires permanente (dits aussi d’oxydation), la PPD est un composant nécessaire pour la plupart des nuances - du moins pour les nuances foncées. Presque tous les produits de coloration capillaire contiennent un colorant de type PPD car c’est le meilleur moyen d’obtenir une coloration permanente, et le seul moyen de changer efficacement la couleur des cheveux blancs.

 

  • Existe-t-il des pays qui interdisent la PPD ?

 

Non. Et contrairement à ce que disent certains médias, la PPD n’est interdite dans aucun pays européen pas plus qu'aux Etats Unis. La fabrication et la commercialisation des produits cosmétiques, y compris les produits de coloration capillaire, est encadrée par une loi des plus rigoureuses – la Règlement cosmétique.

 

  • Y a-t-il de la PPD dans tous les produits de coloration capillaire ?

 

La PPD est très largement utilisée dans les produits de coloration capillaire permanente, car c’est un ingrédient nécessaire pour la plupart des nuances. Elle n’est cependant pas présente dans tous les produits de coloration capillaire. Mais on trouve de la PPD, ou un ingrédient similaire, dans les nuances foncées.

Quand un produit de coloration capillaire contient de la PPD ou un colorant similaire, le nom de ce colorant figure dans la liste des ingrédients (indiquée sur l'emballage), et l’étiquetage doit comporter la mention “Contient des diaminobenzènes”.

La PPD est indiquée dans la liste des Ingrédients comme p-phenylenediamine.

 

  • La PPD peut-elle présenter un danger ?

 

Non. La PPD contenue dans les produits de coloration capillaire ne présente pas de risque si les conditions d'emploi du produit sont respectées. La réglementation prévoit que la sécurité des produits cosmétiques et de leurs ingrédients doit être rigoureusement évaluée par un évaluateur professionnel dûment qualifié avant leur commercialisation.

L’utilisation de la PPD est strictement encadrée par la règlementation cosmétique : elle estutilisée jusqu’à une concentration de 2 % dans les produits de coloration capillaire.. L’étiquetage de ces produits comprend des mises en garde spécifiques et des instructions claires d’utilisation, auxquelles il convient de se conformer.

 

  • Pourquoi peut-on réagir à la  PPD ?

 

La grande majorité de la population européenne (soit plus de 98 %) n’est potentiellement pas sensible à la PPD. Parmi les individus potentiellement sensibles à la PPD (moins de 1,5 %), très peu développeront une allergie consécutive à l’utilisation d’un produit de coloration capillaire (environ 0,1 % de la population). En effet, les individus ne réagissent pas lors d’une première exposition, mais doivent au préalable se sensibiliser. Cette sensibilisation se produit à des concentrations élevées de PPD, par exemple, lors d'un tatouage au henné noir. Le système immunitaire perçoit alors la PPD comme un corps étranger dont il conserve la mémoire. Un contact ultérieur avec une quantité plus faible de PPD peut provoquer une réaction allergique.
Le meilleur avis que l’on puisse donner est de toujours effectuer un test d'alerte d’allergie cutanée 48 heures avant de se colorer les cheveux, en se conformant rigoureusement aux instructions figurant sur l’emballage et dans le mode d’emploi.
 
  • La PPD est-elle utilisée dans d’autres produits cosmétiques ?

 

Non. La législation européenne très stricte qui couvre la fabrication des produits cosmétiques n’autorise l’utilisation de la PPD que dans les produits de coloration capillaire. Mais il arrive que la PPD soit illégalement utilisée dans les tatouages temporaires noirs à base de henné. Beaucoup de réactions allergiques, injustement attribuées aux produits de coloration capillaire, sont la conséquence de l’application antérieure d’un tatouage temporaire au henné noir contenant de la PPD.
Il est préférable de ne pas utiliser ces tatouages, car la PPD qu'ils contiennent peut provoquer des réactions graves en cas d’application directe sur la peau, à forte concentration.
 Le "henné noir" n’existe pas : le henné naturel est de couleur orangé-rouge.

 

Dernière mise à jour le 22 novembre 2013

  FAQ
" Comment savoir ce qu'il y a dans mon produit ? "
   Lire la réponse
   Consultez la FAQ
   Posez votre question


   Effectuez une recherche


  Informations sur la composition des produits
 Effectuez une recherche
 



Newsletter
 
  Restez connecté(e) avec l'information sur les cosmétiques